Service gratuit et accessible Ă  tous

Créer un site

Nos Finalités

Le Projet Devenirs-Matter propose de garantir le retour Ă  l'autonomie et la rĂ©insertion des sortants de prison en prenant en compte simultanĂ©ment les problĂ©matiques  fondamentales :

emploi, logement, Ă©quilibre personnel

et lien social.

 


Qui sommes nous ?

Les Foyers Matter sont nés en 1982 du rapprochement du Foyer Etienne Matter et du Foyer du jeune libéré fondé en 1960. L'association gÚre 2 Maisons pour Enfants à CaractÚre Social dans la DrÎme (Montélimar et Romans) et porte le projet Devenirs-Matter sur l'agglomération lyonnaise.



Le Projet


 Devenirs-Matter souhaite regrouper l'ensemble des moyens et compĂ©tences nĂ©cessaires au retour Ă  la citoyennetĂ© de personnes placĂ©es sous main de justice au sein d'un Ă©tablissement, constituĂ© par 3 appartements dans une commune de l'agglomĂ©ration lyonnaise. Cette action constitue ce que des magistrats ont appelĂ© un "guichet unique".

 

En lien avec les diffĂ©rents partenaires institutionnels (Etat, Administration pĂ©nitenciaire, Justice, collectivitĂ©s locales et associations concernĂ©es), les entreprises et les acteurs du monde des arts et des sports, Devenirs-matter souhaite motiver des dĂ©tenus pour le retour Ă  une autonomie citoyenne.


Admission

Ce programme s’adresse Ă  des personnes affichant la volontĂ© de sortir de la dĂ©linquance et pouvant ĂȘtre recrutĂ©es en milieu ordinaire de travail.

Le SPIP signalera les candidats qui seront rencontrĂ©s, Ă  l’occasion de permissions, par un ComitĂ© d'admission et de rencontres en dĂ©tention. Devenirs-Matter leur proposer les conditions d'un retour Ă  la libertĂ© sans tentation de la rĂ©cidive.

La diversité sera recherchée aussi bien dans la pyramide des ùges que dans la longueur et la nature des peines effectuées.


Les rĂšgles de vie

Des journĂ©es rythmĂ©es par des horaires communs afin de retrouver une discipline personnelle : repas, travail, formation, activitĂ©s sportives et culturelles.

Une rĂšgle absolue : ni alcool, ni drogue, ni violence. Toutes ces rĂšgles seront prĂ©cisĂ©es dans un contrat d'admission. 

L’objectif est d’amener chaque personne Ă  vivre librement en sociĂ©tĂ©.

Le Logement

Il est proposé au sein de résidences gérées par des bailleurs partenaires de l'action. Le suivi des co-locataires est assuré à la fois par l'encadrant de Devenirs-Matter et le gardien de la résidence.


 Formation

Connaissances de base : des formations en français et mathĂ©matiques seront dispensĂ©es par des associations spĂ©cialisĂ©es, l'Ă©ducation nationale et des bĂ©nĂ©voles.

Les formations professionnelles et les stages seront réalisés par les organisations professionnelles et leurs adhérents (BTP, UIMM, chimie, espaces verts, artisans, hÎtellerie et restauration
).

Chaque compagnon devra acquĂ©rir de nouvelles compĂ©tences afin d’accroĂźtre au maximum son employabilitĂ©.


Travail

Il est un  Ă©lĂ©ment important de valorisation personnelle et d’estime de soi. Il est aussi un moyen, pour la Fondation, de se rapprocher le plus possible d’une autonomie financiĂšre.

 Les compagnons seront rĂ©munĂ©rĂ©s en accord avec le droit du travail. Ils pourront ĂȘtre accompagnĂ©s dans la gestion de leur budget personnel. Un pourcentage de leurs gains sera  reversĂ© Ă   Devenirs-Matter afin de couvrir une partie des frais engagĂ©s.


Santé

C’est une des trois composantes  de notre projet. C'est une condition indispensable au retour Ă  l’autonomie.

Un bilan mĂ©dical sera rĂ©alisĂ© lors de l’admission, par des mĂ©decins et association compĂ©tente, associĂ©s Ă  l'Ă©tablissement.

Dans le respect total du secret médical, si un suivi thérapeutique est nécessaire, le résident sera confié aux professionnels compétents.

Les liens avec les juges seront réguliers dans le cas d'obligation de soins.


Equilibre personnel

La culture et l'activité sportive sont des facteurs de la reconstruction personnelle.

De nombreuses activitĂ©s culturelles et sportives seront organisĂ©es Ă  travers des partenariats avec des associations et des organismes spĂ©cialisĂ©s prĂ©sents en grand nombre sur l’agglomĂ©ration lyonnaise. Elle permettent Ă  la fois un dĂ©veloppement personnel et un lien social avec l’extĂ©rieur et l’intĂ©rieur.


Le retour Ă  l’autonomie

Le dĂ©part se fera aprĂšs un constat partagĂ© de l’autonomie retrouvĂ©e aussi bien sur le plan personnel que sur le plan financier. 

L'accompagnement Ă  la sortie pourra se faire de maniĂšre progressive